HISTOIRE
Historique du Karaté-Do
Le travail en Karaté-Do
Timing et mental
Les positions
Les forces
Les blocages
Les attaques
Les déplacements
LES FORCES EN KARATE-DO

Avant de voir le chapitre des blocages, je pense qu'un petit mot sur les forces est nécessaire. Dans les explications des blocages, j'y ferais référence, alors pour une meilleure compréhension, je vous en parle avant et de façon plus détaillée.


LA FORCE DE ROTATION (CENTRIFUGE)

Lorsqu'un disque tourne et que vous amenez un petit bout de papier sur le bord, le papier va être éjecté. C'est ce que l'on appelle la force centrifuge et c'est elle qui va rendre le blocage ou le coup de poing plus efficace.
Pour le blocage, votre bras étant en rotation lorsqu'il touche le bras le l'adversaire, celui-ci va être éjecté. Plus cette rotation se fera au dernier moment plus elle sera efficace. Si elle est au début du mouvement, elle ne servira qu'à placer le bras dans la position finale et rien d'autre. Dans ce cas vous n'utiliserez que votre force naturelle, et le blocage s'apparentera plus à une attaque dans le bras de l'adversaire ; mais s'il est plus fort, vous perdrez.
Dans le coup de poing (oi zuki, gyaku zuki), cette force servira à faire pénétrer l'impact à l'intérieur du corps. C'est à dire qu'au lieu de frapper avec quelque chose de plat et d'immobile pour pousser, on frappera avec quelque chose qui tourne pour percer.
Une possibilité d'utilisation de cette force se trouve aussi dans toutes les techniques qui font appel à une rotation de la hanche (gyaku zuki, par exemple).
L'exemple du soto uké est excellent, car le bras armé très loin.
derrière l'oreille va venir bloquer devant d'où une double utilisation de cette force la première des hanches et la deuxième de l'avant bras
La première est plus une force de rotation qu'une force centrifuge, elle sert en fait à lancer les techniques.

LA FORCE DU HIKITE

Elle est tirée du ying et du yang, c'est à dire du plus et du moins. Je ne m'avencerais pas plus dans la définition de ce caractère.
C'est tout simplement qu'en tirant le poing avant dans une technique, le poing arrière va être aidé dans sa projection vers l'avant. Ce geste de "tirer" ou hikité doit être synchronisé avec le geste de frappe. Cela va donner un effet, " je prends, je donne " qui va améliorer considérablement l'efficacité de la technique. De plus, cela va équilibrer la technique.
Il est évident que chaque technique doit faire intervenir des forces qui lui sont spécifiques.
Il n'y a pas de force de rotation pour mae géri par exemple, ce sera à vous de réfléchir à la question lors de la pratique d'une technique.


Karate-do